Comment réaliser une simulation de plafond immobilier Pinel ?

immobilier Pinel

Si vous estimez que vos impôts représentent une somme assez conséquente, vous pouvez profiter de certains avantages fiscaux via un dispositif de défiscalisation immobilière. La loi Pinel par exemple est valable jusqu’au 31 décembre 2021 et ouvre droit à une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 64 000 euros.

Immobilier Pinel : qu’est ce que c’est au juste ?

Pour bénéficier d’un allègement fiscal, il faudrait investir dans un logement neuf ou ancien rénové en métropole et respectant les normes de performance énergétique en vigueur. Puis, vous devez vous engager à le mettre en location pendant 6, 9 ou 12 ans. Le montant de l’investissement est limité à 300 000 euros et une partie peut être récupérée sous forme de réduction d’impôts sur le revenu d’une valeur équivalente à 12 %, 18 % ou 21 % du montant investi. L’idéal, c’est d’effectuer une simulation loi pinel sur www.kg-patrimoine.fr pour connaitre le montant de la réduction. Si le prix du bien est supérieur, l’avantage fiscal sera basé sur le plafond de 300 000 euros. En contrepartie, le propriétaire est tenu de respecter les plafonds de loyer par zone et par mètre carré ainsi que le plafond de ressources. Un simulateur loyer pinel 2020 peut vous aider à déterminer le montant maximal dans la zone de votre choix. Il faut aussi noter que le bien immobilier peut être loué à un ascendant ou un descendant, mais doit être la résidence principale du locataire.

Attention ! La loi Pinel entre dans la niche fiscale fixée à 10 000 euros en métropole et 18 000 euros en outre-mer. Pour réussir un investissement dans l’immobilier, il faudrait être très attentif à l’emplacement, la qualité du bien et à ses atouts. Certains quartiers par exemple sont plus cotés et assurent un meilleur rendement que d’autres.

Quelles sont les zones éligibles au dispositif Pinel ?

Le dispositif Pinel cible les régions où la demande en termes de logement est très forte. En France, les villes sont découpées en trois zones. La zone A Bis regroupe 76 communes des Hauts-de-Seine, de Seine-St-Denis, du Val-de-Marne, Yvelines et du Val-d’Oise. En revanche, la zone A rassemble l’Île-de-France, la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et une partie de l’agglomération genevoise. Enfin, la zone B1 compte les métropoles et les villes où le prix de l’immobilier a explosé. Avec la loi Pinel, le plafonnement des loyers varie selon la zone. Le plafond est limité à 17,43 euros par mètre carré dans la zone A Bis, à 12,95 euros dans la zone A et à 10,44 euros dans la zone B1.

Par ailleurs, les régions d’outre-mer sont éligibles à la loi Pinel. Elles appartiennent à la zone B1, y compris Guadeloupe, Martinique, La Réunion… L’avantage ? En outre-mer, la réduction d’impôt est plus importante, 23 % pour 6 ans, 29 % pour 9 ans et 32 % pour 12 ans. Le plafonnement annuel est également plus élevé allant jusqu’à 18 000 euros. En tout cas, il ne faut pas hésiter à faire une simulation pinel pour avoir une première idée de la valeur de l’avantage fiscal auquel vous pouvez prétendre.

Comment connaitre le plafond immobilier Pinel ?

Vous voulez avoir un premier aperçu du plafond immobilier Pinel ? Utilisez un simulateur loi pinel gratuit. Cet outil est rapide, facile à prendre en main et sans engagement. Il suffit d’entrer quelques données et de valider pour avoir une réponse concrète. Le simulateur loyer pinel se base sur l’emplacement géographique, les caractéristiques du bien et de l’investisseur et permet d’obtenir une réponse fiable. En fait, une simulation pinel vous permet de vérifier si une commune est éligible ou pas au dispositif, de calculer le loyer plafond, de connaitre le plafond des revenus des futurs locataires et de la réduction d’impôt.

 

Les missions du gestionnaire de biens immobiliers
Réussir un investissement immobilier locatif en 2016 : les ingrédients