Procédures pour louer une maison à une agence immobilière

Louer une maison à une agence immobilière

Lorsqu’on recherche un logement à louer, souvent, on pousse la porte d’une agence immobilière de location. Pour remplir ses fonctions, l’agent immobilier est mandaté par des bailleurs qui veulent louer leur bien. Ainsi, il doit mettre en valeur un logement et trouver le bon locataire. Il doit aussi donner toutes les informations pertinentes sur le logement mis en location, pour que le locataire prenne sa décision, en toute connaissance de cause.

Une agence immobilière

Passer par une agence immobilière, pour la mise en location immobilière de son bien peut apporter des avantages considérables. Souvent appelé administrateur de bien, l’agence se charge de trouver des locataires, correspondant au profil recherché par le propriétaire. Parmi ses rôles, elle doit effectuer l’état des lieux, faire visiter le bien et s’occuper de la rédaction du bail locatif. En cas de litige, l’agence devient un mandataire. Elle peut également se charger de la gestion de la location comme les loyers, les charges, les travaux… En véritable professionnel, une agence dispose, au préalable, d’une liste de locataires potentiels.

Quelques obligations

En faisant appel à une agence immobilière, qui s’occupe d’achat de maison à colombes, il existe deux sortes de frais à payer. A commencer par les frais d’agence lors de l’établissement du contrat de bail locatif. Ils sont à payer suite aux services que l’agence a fournis en recherchant un locataire et en faisant les visites et l’état des lieux. Dans la pratique, le montant équivaut à un mois de loyer et doit être payé à parts égales, par le propriétaire et le locataire. Viennent ensuite, les honoraires de gestion, qui concernent entre 6 et 12% des sommes annuellement encaissées. Ces frais ne sont pas à la charge du propriétaire s’il décide lui-même d’assurer la gestion de la location de son bien.

Du côté du locataire

Pour garantir sa solvabilité, le locataire doit fournir quelques paperasses. Ainsi, il doit fournir une photocopie de la carte d’identité, les trois derniers bulletins de salaire, le dernier avis d’imposition, le certificat de scolarité ou carte d’étudiant pour les étudiants, le justificatif de domicile pour le garant, le relevé d’identité bancaire et les quittances de loyer de la précédente location. D’autres documents pourraient être réclamés par le propriétaire, et pourtant, il n’a aucun droit de le faire. C’est le cas de l’attestation du précédent bailleur indiquant que le locataire paie toujours ses loyers, l’attestation de l’employeur, le contrat de mariage, le certificat de concubinage, le dossier médical personnel, l’extrait de casier judiciaire, la carte d’assuré social, l’attestation d’absence de crédit en cours, l’autorisation de prélèvement automatique…

——————————————-

Visitez ces liens pour connaitre plus d’infos sur les procédures pour louer un bien immobilier !

immobilier-danger.com

maif.fr